En faisant ce site mon but est de partager des informations, et principalement le projet de l’orphelinat.

http://aideauxorphelinsdebirmanie.com/index.php/fr/accueil/

Darien Gap / Jungle

 

 

Je créée cette page parce qu’étonnamment il n’y a aucune information valable sur le Darien gap sur internet.

Le Darien gap est la region constituant la frontière entre le Panama et la Colombie. C’est le seul endroit ou s’interrompt la panamericaine, la route reliant l’Amerique du Nord au Sud. Malgré la jungle qui compose cet envirronement ce n’est definitivement pas la nature qui à empeché la construction de ce petit bout de route. C’est le gouvernement Panaméen qui s’oppose à ce projet qui à de nombreuses fois été proposé, la raison, la drogue bien entendu. Les informations que vous pouvez trouver sur le Darien gap ne parlent d’ailleur que de ca, drogue, traffic, kidnapping, meurtre, l’endroit le plus dangereux de l’ouest, etc…

Je suis loin d’être un expert en la matière mais j’ai tout de même passé à peu pres un mois et demi dans la region. Marchant de village indien en village indien en solo, je me suis beaucoup perdu pour des raisons qui seront evoquées plus bas a propos des « chemin d’indien ». Je m’orientais avec le soleil (ce que je déconseille, acheter une boussole!) ou en suivant des rivieres et parfois lorsque j’en trouvais, des chemins connues de seul les indiens.

darien gap jungle (12)          darien gap jungle (13)          darien gap jungle (14)

En cumulant le tout j’ai du passer environ 3 semaines seul dans la pure jungle et 3 semaines dans des villages indiens. J’ai eu l’occasion de croiser 3 pantheres, d’innombrable serpents, insectes, oiseaux et quelques singes. Le récit de ces aventures se trouve sur la page principale de voyage et commence au chapitre 22, mon entrée dans le Darien. Il se peu qu’ils ne soient pas encore en ligne puisque la mise en place du site à pris beaucoup plus de temps que prévu. Bref, voici quelques informations sur le Darien.

 

1/ Geographie

                Tout d’abord voici la carte la plus detaillée existante du Darien. Etant donné qu’elle fait a peu pres 2mx1m je l’ai pris en photo et l’ai plus ou moins reconstitué. Ayant fait cette photo après mes trips dans la jungle vous verrez qu’elle comporte de nombreux trous mais si vous en prenez le temps elle sera amplement suffisante pour vous donner une idée de la géographie du Darien.  Darien fragment map

 

2 / Drogue ?

Comme précisé dans l’introduction, le Darien constitue la zone de frontière entre le Panama et la Colombie. Ce n’est pas un secret, la Colombie est un des plus grands producteurs de drogue au monde. Cette zone sans route est censé etre une barriere efficace evitant le passage de drogue vers le Panama et l’Amerique du Nord. Ce qui en resulte est tout simplement que d’innombrable traffiquants ou des indiens payés par eux, font ce trajet à pied ou/et en bateau. Tout cela est la stricte veritée et j’ai rencontré de nombreuse personnes ayant pratiqué ce traffic. Une fois la drogue acheminée dans les zones civilisées du Darien, à savoir, dans les zones ou il y a des routes (voir carte), c’est le grand marché au drogue qui commence. De nombreux trafiquants et leurs contacts mais aussi monsieur tout le monde qui veu gagner un peu plus d’argent, viennent de la « city » (Panama city) ou d’autre zone du nord pour se faire quelques Dinero facile. Je n’ai pas rencontre de grand traffiquant mais quelques personnes m’ayant pris en stop allaient se charger en drogue avant de repartir pour le Nord du pays. Il y a des check points et en passant par les routes principales on peu avoir l’impression d’un contrôle militaire ultra serré… C’est sans compter tout les petit chemin qui les contournent et qui constituent des trajets facile pour toutes personnes ayant quelque chose á se reprocher. Il y a tout de même de nombreuses patrouilles volantes mais elles ne peuvent pas être partout a la fois. Il y a donc un grand traffic de drogue dans cette region et malgré le succes fréquent des contrôles vantant des prises impressionantes, cela ne decourage pas les gens appaté par la possibilité de ce faire de « l’argent facile ».

 

3/ check points ?

Le principal check points  du Darien se trouve a Santa Fe. Les autres sont éparpillés a l’entrée ou implanté dans la plupart des villes de la region. Il y en a donc un à Metetil, un à Yaviza, un pour aller à La Palma, etc… Ils sont eparpillés un peu de partout. De meme dans les villages indiens, aussi reculés soient-il. Il y a de nombreux camps de narcotrafiquant à l’interieur même du Panama et il est courant que des fusillades éclatent entre l’armé essayant de gagner du terrain et les narcotrafiquants qui souhaitent preserver leur principaux points de passage. Le groupe de l’armé qui se charge de cela est le SENAFRONT. Service des frontière Panaméen. Officielement une authorisation est nécessaire pour chaque check points. Il ne s’agit pas d’une authorisation pour tout le Darien, chaque zone, ville, village en necessite une. Il faut les demander à la capitale, dans le centre de Senafront, vous pourrez surement trouvez l’adresse sur leur site http://www.senafront.gob.pa/ , pour ma part je n’ai pas essayer. Il me semble qu’il faut obligatoirement un guide et avoir une idee des endroits precis ou l’on veu aller etc… pour pouvoir recevoir cette authorisation. D’apres un contact que je me suis fait la-bas il est possible de les obtenirs en un jour. Cependant même avec ces authorisations il est possible que l’on vous refuse l’acces au endroits dont vous avez l’authorisation de passage. Le Senafront a tout les droits quant à vous refuser ou non l’acces a une zone du Darien. Il ne faut pas oublier qu’ils sont la pour le traffic de drogue mais aussi pour proteger les gens de ce conflit. Ils vous refuseront donc tout accès vers une zone ou il a y eu des échanges armés il y a peu, ou s’il y a des narcotrafiquants supposés dans le coin.

darien gap jungle (15)          darien gap jungle (16)          darien gap jungle (17)

 

Qu’en est-il de ces check points pour un voyageur curieux?

Ces check points on été mis en place pour réduire le traffic de drogue, il n’ont donc rien a voir avec le fait de voyager dans la region. A moins que l’on vous prenne pour un narcotrafiquant, auquel cas vous n’aurez aucune chance de passer, plusieur possibilitées s’offrent à vous. La premiere est de vous procurez ces authorisations. La seconde est celle que j’ai utilisé. Montrez que vous êtes curieux de la region, de sa faune, de sa flore, de ces habitants et que vous n’avez rien a voir avec cette histoire de traffic de drogue. Lors des interrogatoires que vous subirez a chaque check points essayez d’etre le plus claire que possible quant aux durées exceptées de vos séjours a tel ou tel endroit. Montrez que vous avez un plan precis quant a votre visite de la region.

Pour passez le barrage principale de Santa Fe il vous suffit de dire que vous allez a Metetil pour un ou deux jours. Metetil etant la ville ou s’effectue la bifuraction entre Yaviza et La Palma. Cette ville est très tranquil et vous n’avez besoin d’aucune authorisation pour y aller. Une fois ce barrage passé, chaque check point dependra premierement des problèmes de traffic dans la zone a laquel vous voulez acceder et deuxiement de vos positive vibes! Pour ma part j’ai pu passer tout les checkpoints sans problèmes et sans authorisation, vivant les interrogatoires comme un moyen de recuperer des informations sur les environs et d’exposer ma maniere de voyager.

Les gens de senafront sont tres gentils et serviables, vous ne devriez pas en avoir peur.

le probleme du visa:

Parmi les autres problèmes que j’exposerais plus bas, la traversee du Darien gap est censée vous faire passer d’un côté à l’autre d’une frontière. Pour cela il faut géneralement un visa! L’authorisation pour ce visa doit être prise au centre senafront, à la capitale, Panama. Ayant rencontré et passé du temps avec de nombreuses personnes travaillant pour Senafront je peu dire que cette authoriaztion et très dur voir impossible à avoir. La raison est simple, chaque personne tuée ou kidnappée dans la region apporte une très mauvaise publicité au pays qui ce veut moderne. Le simple fait de dire que vous voulez allez en Colombie vous ferai vous faire arreter au premier check point. Clairement, Senafront ne veu pas que les etranger viennent mourrir dans leur pattes. Malgre cela, il existe tout de même cette possibilité et ne l’ayant pas essayer je ne peu pas en dire plus. Si vous obtenez cette authorisation vous pouvez être checker out du pays à Yavisa.

 

4/ Jungle

darien gap jungle (20)          darien gap jungle (18)          darien gap jungle (19)

La jungle du Panama est très sauvage puisqu’aucune route ne l’a entaché. Il y a d’innombrable oiseaux, serpents, insectes, singes et autres animaux sauvages qui se baladent en toute tranquilité dans la region. De même pour les arbres, les plantes etc… Je ne m’y connait pas assez en la matière pour pouvoir développer le sujet mais je peu dire qu’il est possible d’y rencontrer une immense variété. Malgre le fait qu’il n’y ai pas de routes dans les environs, il faut savoir que le Darien est une region où les rivières constituent le moyen principale de déplacement. Il est d’ailleur possible de faire du pyrogue stop qui est un bon moyen pour rencontrer des indiens! Cette region accueil de nombreux villages d’indiens, principalement Embera mais aussi un peu de Kuna même ci ces derniers vivent principalement dans les Sun Blas.

darien gap jungle (21)          darien gap jungle (22)          darien gap jungle (23)

ci vous êtes interessé vous pouvez telecharger ci dessous quelques base d’embera et de kuna:

Dictionaire Kuna 1 2 3 et les autres pages sont ici 1 2 3. Ces liens vous permettront de telecharger les photos de mon dictionaire de kuna, il m’a été offert par un professeur indien et vous ne pouvez pas le trouver en magasin puisqu’il n’est pas en vente…

Quelques bases d’Embera 1  2  3  4  5  6 7 8  9  10  11  12  13  14

darien gap jungle (24)          darien gap jungle (25)          darien gap jungle (26)

A part les rivieres, il existe de nombreux chemins reliant les villages indiens. Je dis chemin mais un chemin dans la jungle est loin d’être le type de chemin que nous connaissons. Pas de marques au sol, pas d’indications, seules le fait qu’il n’y ai pas de liane ou d’arbre a un endroit de 50 cm de large peu vous faire comprendre que quelqu’un est passé par la et donc qu’il s’agit probablement d’un chemin. Le problème si comme moi vous vous y aventurer sans guide c’est que ces chemins n’ont pas de tracé précis. Un des premiers problèmes qui se pose est le fait que les indiens vont a de nombreux endroit de la forêt seulement pour couper des arbres ou pour pêcher ou pour chasser ou pour etc… suivre un chemin vous amenera donc la plupart du temps a un de ces endroits ou le chemin s’arrête. Il y a aussi les chemins fait par des gens comme moi qui se perdent et tournent en rond. Et il y a les chemins créent par les chute d’eau. Et il y a le fait que dans la jungle les arbres tombent comme des mouches et qu’ils peuvent cacher un chemin ou en creer un nouveau ou etc… Bref il n’est pas si facile de se deplacer dans la jungle en solo! C’est pourquoi pour ma part je suivais le chemin jusqu’a me perdre, ce qui est arrive à chaque fois, puis de la j’avancais à coup de machette me frayant mon propre chemin.

darien gap jungle (27)          darien gap jungle (28)

 

5/ traverser le Darien gap

Si vous avez lu ce que j’ai ecrit précedemment vous comprendrez qu’en souhaitant traverse le Darien gap, vous choisissez de vous placez dans une position ou vous devrez éviter tout contact avec senafront et les narcotrafiquants. Il y a aussi le problème du visa pour si vous reussissez ce « challenge ». Le probleme de la jungle et de ses danger et réel mais pour m’a part je m’y suis beaucoup plu. Pour la jungle je recommande cependant quelques trip d’entrainement, et d’aller de plus en plus profond dans la jungle dependant de votre feeling. La présence de serpents et autre animaux sauvage est une veritée et vous devez vous préparer à y faire face si vous comptez vous y aventurer. Je suppose que les animaux ressentent la peur et donc qu’une des premières choses a faire est de garder son sang froid. La machette est aussi indispensable dans cet environnement.

darien gap jungle (44)          darien gap jungle (2)          darien gap jungle (1)

     Sachez que malgré les narcotrafiquants , les militaire de senafront et les dangers de la jungle, il y a tout de même de nombreuses personnes qui traverse le gap. J’ai rencontre un groupe d’africains qui l’avait traversé, cependant, pour eux cela n’a rien avoir avec un challenge, il s’agit juste de rejoindre a tout prix l’Amerique du nord, d’y trouver un travail et d’envoyer de l’argent à leur famille laissée derriere. Le groupe que j’ai rencontré avait payés des Colombiens qui en fin de compte leur avaient tout volé mais les avaient tout de même amené à destination. Il faut savoir qu’il y a de nombreux guides etc… non officiel bien entendu, qui propose de traverser le gap en empruntant differents chemins. Ces chemins sont bien entendu les même que ceux empruntés par les narcotrafiquants et surveillés par l’armée. Il y a aussi de nombreux chemins qui sont créées chaque semaine pour contourner tel ou tel chemin qui est devenu trop frequentés. Pour ma part je suis interessé par la jungle et les indiens, en m’aventurant dans cette region je comptais effectuer le gap pour faire face a la jungle et y rencontrer des tribus perdu. En recoltant des informations et en me baladant dans la region pendant un mois et demi j’ai finalement réaliser que le gap ne constituait pas le challenge auquel je m’attendait. La raison est simple, il y a de nombreux chemins pour le faire, a tout moment on peu y croiser un narcotrafiquants, ou un enfant qui veu faire ses preuves ou un indien determiné, tous armés de kalashnikov et ayant pour ordre de tirer sur toute personne se mettant sur leur chemin. Ce trajet n’est pas impossible du tout puisque de nombreuses personnes le font chaque jour, immigrés, trafiquants, etc… Cependant il comporte un danger veritable.

Si le challenge que vous recherchez est de faire face à la nature, de survivre dans un environnement hostile et d’y rencontrer des tribus d’indiens, des traditions différentes des notres etc… Alors ce que vous souhaitez c’est vous aventurer dans la jungle, la jungle du Darien mais aussi n’importe quelle jungle sauvage. Malgré sa faune et sa flore très riche, la particularité rendant le Darien plus dangereux que les autres regions d’Amerique est la présence de ces narcotrafiquants.

En choisissant de faire le gap vous vous placer donc dans une situation ou il est plus que probable que vous rencontriez ces groupes armés. Une situation de tuer ou être tué.

 

6/ Les differents chemins

Si malgré tout vous souhaitez traverser le gap, voici quelques chemins possible ainsi que d’autres alternatives:

Le chemin principale, le plus facile (en terme d’orientation) car très emprunté est celui partant de Yaviza, en trois jour vous pouvez atteindre la Colombie. Cependant il constitue aussi le chemin ou vous rencontrerez le plus de narcotrafiquants et de militaires. Il est aussi possible de partir de Sinai par le Nord. Ou par le sud en faisant du bateau stop ou autre et vous dirigeant vers Garachine. Cependant le meilleur moyen est dans tout les cas de vous rendre a un village indien dans la zone du Darien et de leur demander le chemin pour la Colombie. Il y a de nombreux chemins partant de nombreux differents villages et les indiens les connaissent très bien, c’est d’ailleur pour cela qu’ils sont payés par les narcotrafiquants pour porter la drogue ou pour les guider. Malgré le fait qu’il y ai de nombreux chemins, gardez en tête qu’il s’agit de « chemin » d’indien et qu’ils sont très difficiles voir impossible a suivre sans les connaitres (par exemple un chemin peut s’arreter à une riviere et la suite du chemin se trouve a quelque kilometre à droite ou a gauche de cette même rivière).

L’alternative San Blas

darien gap jungle (4)          darien gap jungle (5)          darien gap jungle (6)

                Si votre but est seulement de vous rendre en Colombie ou au Panama et que le gap ne vous intéresse pas mais qu’il se trouve sur votre passage, sachez qu’il existe une autre alternative. Le passage par les San Blas est très facile et vous y rencontrerez les Kunas. Vous pouvez accedez au San Blas en partant de Panama city, en 4 heures de voiture vous pourrez arrivez à un endroit de la côte où vous pourrez ensuite allez sur la première île dont je ne me rappel pas le nom. De la vous pouvez prendre des speedboats pour descendre vers le sud (a peu près 150$), passez la frontière officielement a puerto Oblidad (pour être checker out) puis la miel et vers Capurgana (pour être checker in) en Colombie d’ou vous pouvez prendre un autre speed boat 25$ pour vous rendre a turbo, de la il y a a nouveau des routes.

Si vous n’avez pas le budget pour les speedboats ou que vous voulez vous balader sur les San Blas et y rencontrer les Kunas, ce qui etait mon cas, vous pouvez faire du bateau stop, il y a des bateau commerciaux qui vont d’île en île dans les San Blas. A part les speedboats et quelques voiliers, il n’y a que deux types de bateaux qui font le trajet. Le premier est un bateau commerciale plus ou moins normal, il a des marchandise et lors de l’arriver sur une ile les indiens font des commandes et vous déchargez le produit (c’est ce type de bateau qui m’a pris en stop). Ce type de bateau met envirron 2 semaines pour déscendre jusqu’a la frontière et va generallement jusqu’a turbo. L’autre type de bateau est le bateau a noix de coco, il s’agit d’un système de troc avec les indiens. Ils chargent des noix de cocos que les indiens échangent contre des produits. Ce type de bateau prend plus de temps pour aller jusqu’a la frontière colombienne ou jusqu’a turbo puisqu’a chaque îles il reste environ 3 jours pour attendre que les indiens amenent leurs noix de coco.

darien gap jungle (7)          darien gap jungle (8)          darien gap jungle (9)

Pour commencer la bateau stop il me semble que le plus facile serait Cologne puisque les bateaux partent pour la plupart de la-bas. Mais vous pouvez faire du bateau stop sur n’importe quel île.

Si vous étiez dans le Darien et que vous souhaitez passez par les San Blas, il y a un chemin entre Santa Fe et Torti (20 minutes en voiture avant Torti) où vous pouvez vous diriger vers le nord, d’abord vers les villages de Nura ou de Uala. Jusque là il y a de grand chemin à travers la jungle car des camions ramènent des arbres coupés dans la jungle vers les villes. De Nura il y a un « chemin », chemin en mode chemin indien comme décrit precedemment qui mène à la côte en face de Ustupu, une des îles des San Blas. Cette marche prend 1 jour pour un indien entrainé, 2 pour les autres, pour moi, en me frayant un chemin a coup de machette, il m’a fallu 5 jours… Pour ma part j’ai tout fait en stop et a pied et ai été ravis de rencontrer les Embera dans le Darien puis les kuna dans les San Blas!

darien gap jungle (10)          darien gap jungle (11)

 

 

Cette page internet a été développée pour partager des informations mais surtout le projet de l’orphelinat en Birmanie.

http://aideauxorphelinsdebirmanie.com/index.php/fr/accueil/

 

Share This:

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!